La première des îles croates que l'on croise en naviguant du sud-est vers le nord-ouest de la mer Adriatique. Dans le passé, l'île tout entière était peuplée par les Illyriens. Les Grecs allant vers Lumbarda (Korcula) et ses autres cités adriatiques, s'arrêteront sur l'île pour s'approvisionner en eau potable et pour chercher un abri devant les intempéries, de même que les Romains, dont nous avons hérité de nombreux édifices, tels le palais dans le port de Polace, ainsi que les noms de collines, de monts et d'écueils, preuves indéniables de la présence romaine sur l'île.

C'est l'île la plus verdoyante de notre côte, ayant une végétation méditerranéenne luxuriante, une mer pure et limpide, des plages de sable paisibles et des flore et faune sous-marines très riches. Elle est renommée pour la qualité de ses vins blanc et rouge, dont le corps et l'arome spécifiques sont dus aux nombres de jours de soleil et aux caractéristiques du sol. L'île de Mljet est connue par la qualité de son fromage de chèvre et de son miel, servi dans le passé dans des cours royales, et, surtout, par l'hospitalité et l'ouverture d'esprit avec lesquelles ses habitants accueillent les visiteurs de leur île.

L'île de Mljet est desservie par la ligne de catamaran au départ de Dubrovnik et en été au départ des îles de Korčula et Lastovo. Durant l'année la ligne de ferry relie Prapratno à Sobra. Pendant la saison touristique l'île est reliée par la ligne de ferry avec Dubrovnik, Korčula, Hvar, Split et Rijeka.

Durant les mois d'été, le secteur du Parc national (les ports de Place et de Pomen) est accosté par de nombreux bateaux touristiques en provenance des villes de Dubrovnik, de Korcula, de Makarska et de la presqu'île de Peljesac.