La Région de Dubrovnik - Neretva (Dubrovacko-neretvanska zupanija), située à l'extrémité sud-est de la République de Croatie, s'étend sur une surface de 1.785 km2 et compte environ 127.000 habitants.

Elle est organisée en 22 unités municipales d'administration et de self-government, dont 5 Villes (Dubrovnik, Korcula, Ploce, Metkovic i Opuzen) et 17 Communes (Blato, Dubrovacko primorje, Janjina, Konavle, Kula Norinska, Lastovo, Lumbarda, Mljet, Orebic, Pojezerje, Slivno, Smokvica, Ston, Trpanj, Vela Luka, Zazablje et Zupa dubrovacka). La ville de Dubrovnik est le chef-lieu de la Région. Durant son histoire mouvementée, cette région était le point de rencontre et d'affrontement de nombreuses puissances maritimes et empires: Byzance, Sarrasins, Croates, Normands, Vénétie, petites principautés et royaumes , Etat hongro-croate et, par son intermédiaire, Empire romain germanique, Empires ottoman, habsbourgeois et napoléonien. En dépit de sa position délicate, la petite ville de Dubrovnik est parvenue, grâce à son habileté diplomatique, à se faire accorder une autonomie absolue, si bien qu'elle fonctionnait à travers les siècles comme un Etat souverain, la République de Dubrovnik. La spécificité de la région de Dubrovnik - Neretva consiste en une zone côtière étroite et diversifiée, isolée de l'arrière-pays par le massif montagneux, coupée en deux dans le secteur de Neum par la frontière avec la Bosnie-Herzégovine, son seul lien naturel avec l'intérieur et accès vers le nord de la Croatie étant assurée par la partie sud de la vallée de la Neretva. L'espace de la Région est ainsi composé de deux principales unités fonctionnelles: d'une part, la zone côtière relativement étroite incluant une série d'îles lointaines et proches (parmi ces dernières, Korcula, Mljet, Lastovo et les îles d'Elafiti sont les plus importantes) et, d'autre part, le secteur du delta de la Neretva avec la zone côtière correspondante.